JOURNAL EN LIGNE

Murmures sur les fonds collectés lors du concert de Werasson à l’hôtel Linda de Goma

0

Pour la énième fois depuis deux décennies, un homme de bonne volonté a jugé utile de faire collecter de l’argent pour ses frères et sœurs de Beni, territoire et ville, victimes d’une barbarie innommable de la part des porteurs d’armes blanches et d’armes feu. Toujours innovateur, il a fait profiter aux autorités provinciales d’une aubaine avec la présence du célébrissime artiste-musicien Werason dont les chansons font la fierté des Kinois à l’Est de la République Démocratique du Congo depuis de longues années. Et pour prouver qu’il est de cœur avec les enfants de Goma voire du Grand-Kivu, il n’aurait pas été exigeant en acceptant de livrer un concert pour la collecte de fonds. Presque tous ceux qui comptent dans la ville de Goma se sont déplacés à l’hôtel Linda pour non seulement admirer Werason mais aussi et surtout apporter leur contribution financière pour atténuer tant soit peu les souffrances de leurs compatriotes de la région de Beni. Sans se bousculer, certaines personnes au grand cœur ont remis directement leurs enveloppes aux organisateurs de la soirée caritative et d’autres  ont fait des annonces très intéressantes en argent et en nature. Plusieurs jours après cette collecte très médiatisée, les 75.000 USD et les génisses collectés ne sont pas encore parvenus aux autorités du territoire et de la ville de Beni. Aussi, les organisateurs gardent un mutisme inquiétant voire révoltant sur la finalité de cette opération. Tout indique qu’il n’y aurait aucune urgence à soulager les personnes pour lesquelles cette collecte a été organisée à l’absence du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita qui se trouvait en mission en Ouganda. Qu’à cela ne tienne, étant originaire du territoire de Beni et élu de cette circonscription électorale, ne pas faire accélérer le processus de la remise de fonds collectés et des génisses offertes par le président de l’Acogenoki aux destinataires. Ne pas se presser à le faire provoque des doutes quant au sérieux des organisateurs qui n’ont aucun intérêt à chercher à en tirer un profit politique alors que les murmures se dont entendre un peu partout à Goma depuis quelques jours. Il n’est pas inutile de constater la roublardise de certaines personnalités qui ont transformé les malheurs de leurs électeurs en un business répugnant. Plusieurs sommes d’argent collectées pour la population meurtrie ne sont jamais arrivées à destination sans que les délinquants non autrement identifiés en subissent des poursuites judiciaires. Mentez, mentez, il en restera quelque chose, dit un adage bien connu. Dossier à suivre. OLAYDE   

Leave A Reply

Your email address will not be published.