JOURNAL EN LIGNE

Tuungana, une coopérative agro-pastorale au service de la population

0

Après avoir exploré les voies et moyens de contribuer à la réduction de la pauvreté dans le territoire de Masisi, quelques personnes de bonne volonté ont décidé de créer une coopérative agro-pastorale dénommée TUUNGANA, en sigle CAPT, qui signifie ensemble en swahili.  Leur détermination de faire aboutir les plaidoyers jugés efficaces auprès de certaines personnes morales et physiques notamment le ministère de la santé et les organisations internationales et non gouvernementales, les ont aidé à entreprendre de nombreuses actions de grande envergure grâce à l’installation installer du siège de la coopérative TUUNGANA à Goma dans le quartier Murara de la commune de Karisimbi pour agir directement sur le terrain.

Il est utile de souligner que cette coopérative a développé des objectifs précis, basés sur des caractéristiques communautaires, socio-économiques, la sécurité alimentaire et sanitaire, humanitaire et de développement dans le cadre d’assister les populations pauvres, les victimes de guerre et des conflits interethniques, des viols et de l’intolérance. C’est donc une quête constante de la paix et du développement socio-économique qui est recherchée en zone rurale par les équipes déployées sur terrain depuis bientôt six ans. Par cette voie, la coopérative tient à promouvoir l’éducation sociale, l’entreprenariat et l’auto-prise en charge de ces populations, notamment en ce qui concerne les femmes et les jeunes. Malgré que la coopérative étend ses activités sur le plan national, elle se focalise actuellement sur des maux identifiés en province du Nord-Kivu, spécialement dans le territoire de Masisi. En effet, la pauvreté y sévit dans huit ménages sur dix. Le taux de chômage y est plus élevé que la moyenne nationale. Qu’elle travaille dans l’agriculture, l’élevage ou les carrés miniers, il s’agit presque toujours de l’informel, et le point commun pour l’ensemble reste l’insignifiance des revenus.

Cependant, la coopérative TUUNGANA dispose de quelques projets de référence qui attestent de la volonté d’aller de l’avant  tels que la construction d’un centre d’apprentissage pour jeunes filles à Sake avec un total de 740 personnes à former chaque année, la construction de 22 bornes fontaines à Shasha et à Kabase dans le Masisi, mais aussi la prise en charge d’un nombre important d’enfants malnutris. Parfois, le cœur et la volonté peuvent conjuguer leurs efforts pour réaliser des miracles en faveur des démunis, et des populations vulnérables. Cette réalité est bel et bien en train d’être vécue en plein Masisi, grâce au dévouement des maitres à penser de la coopérative agro-pastorale TUUNGANA dont madame Zaina Hakizinka Joanna joue à merveille le rôle de la présidente du conseil d’administration. Et dans le cadre du développement durable en milieu rural, TUUNGANA s’attache donc à tenter de sauvegarder le facteur humain pour eux le plus important, à savoir leur développement et leur épanouissement dans les meilleures conditions possibles.

Etre parvenue à concrétiser plusieurs actions en faveur de la population de Masisi dans les domaines agricole, pastoral, éducation pour tous et social, lutte contre le VIH/SIDA et violences faites aux femmes redonne le sourire perdu aux habitants d’un territoire aux potentialités inouïes. Il y a aussi l’essor de l’agriculture dans le but de lutter contre la pauvreté et la malnutrition. Les actions de la coopérative TUUNGANA ont ciblé les enfants souffrant de la malnutrition aigüe  et chronique d’où le projet de distribution trois fois par semaine de la bouillie concentrée et la dotation aux parents d’un champ de deux hectares pour leur autonomisation.

 Les enfants étant notre avenir de demain, la coopérative TUUNGANA ne les a pas oublié. Depuis six ans, elle prends en charge 250 enfants dans les écoles du territoire de Masisi en les dotant des fournitures scolaires et en payant leur minerval. Raphaël Kiwongi Matondo

Leave A Reply

Your email address will not be published.