JOURNAL EN LIGNE

Lancement à Goma du projet d’appui au développement de micro,petites et moyennes entreprises

0
Dans sa stratégie de développement du secteur privé,le gouvernement de la République Démocratique du Congo a obtenu de la Banque mondiale un crédit de 100 millions de dollars américains pour financer le projet d’appui au développement de micro,petites et moyennes entreprises,PADMPME en sigle,pour appuyer la croissance des micro,petites et moyennes entreprises et d’accroître les opportunités d’emplois et d’entrepreneuriat pour les jeunes et les femmes dans les villes de Matadi, Lubumbashi,Goma et Kinshasa.
Le projet vise :
*à fournir une combinaison d’interventions qui appuient les possibilités de croissance aux entreprises à potentiel élevé,
*la construction d’un pipeline d’une nouvelle génération des micro et petites, moyennes entreprises et des entrepreneurs,
*à soutenir la résilience et les mécanismes pour une base plus large d’entreprises formelles et informelles qui contribuent à l’emploi et la stabilité,en particulier pour les populations défavorisées,notamment les femmes et les jeunes.
Le PADMPME est bâti autour des trois composantes :
1. Soutien aux initiatives entrepreneuriales pour les jeunes et les femmes,avec trois sous-composantes ci-après :
1.1. Soutien aux femmes entrepreneures 
1.2. Subvention aux jeunes entreprises et assistance technique aux jeunes entrepreneurs 
1.3. Amélioration de l’environnement des affaires 
2. Développement des petites et moyennes entreprises,avec deux sous-composantes ci-après :
2.1. Amélioration de la croissance et la performance des petites et moyennes entreprises
2.2. Développement des centres auxiliaires des petites et moyennes entreprises
3. Renforcement des capacités et gestion du projet,avec deux sous-composantes ci-après :
3.1. Renforcement des capacités des institutions publiques et privées appuyant les entrepreneurs et les micros,petites et moyennes entreprises.
3.2. Mise en œuvre du projet.
La sous-composante 1.1. lsoutien aux femmes entrepreneures appuiera les femmes entrepreneures au moyen des subventions en nature et d’une assistance technique à plus long terne.
Elle aidera les femmes qui sont des entrepreneures individuelle,chefs des micro-entreprises formelles et informelles,et celles travaillant à domicile ou dans des entreprises familiales. 
La mise en œuvre comprendra cinq étapes :
(i) Campagne de publicité et de communication ;
(ii) Programme complet de formation ;
(iii) Simplification du processus d’appel à propositions et des compétitions de plan d’affaires;
(iv) Subventions en nature et supervision (jusqu’à 2500 femmes entrepreneures individuelles ou en groupe);
(v) Mise en réseau et activités d’apprentissage par les paires.
Après l’achèvement de toutes ces cinq étapes,les bénéficiaires de cette sous-composante seront invités à participer au concours des plans d’affaires (COPA), appuyés par les sous-composantes 1.2,2.1 et 2.2.
Ce programme complet de formation prévoit parmi tant d’autres,la formation à l’initiative personnelle au profit des femmes entrepreneures.
Cette variante de formation a été retenue au programme de l’évaluation d’impact du projet.
Cette évaluation d’impact du programme est prévue et se concentrera sur la formation à l’initiative personnelle et les subventions à l’équipement des femmes soutenues par le projet (composantes 1.1 et 2.1).
Cette évaluation sera réalisée en partenariat avec le laboratoire d’innovation sur l’égalité des genres de la banque mondiale (Gender Innovation Lab,GIL) et le cabinet allemand MOVE du professeur Michael FRESE,son initiateur.
C’est le programme qui a été lancé le lundi 24 août 2020 à Goma au cours d’une journée d’information, animée par le ministre national des classes moyennes,petites et moyennes entreprises,artisanat Justin Kalumba Mwana-Ngongo en présence de son collègue de l’industrie Julien Paluku Kahongya,pour l’enregistrement des bénéficiaires (jeunes filles âgées de 18 à 35 ans,les femmes micro-entrepreneures,les femmes entrepreneures,les commerçantes,…). Cet enregistrement prendra fin le 6 septembre 2020.
350 personnes parmi lesquelles les jeunes entrepreneurs,ont participé au lancement de ce programme..
Après le lancement de ce projet dans la salle de l’hôtel Linda,le ministre Justin Kalumba Mwana- Ngongo et son collègue de l’industrie, ont visité les activités des petites et moyennes entreprises,notamment le zoning industriel Shaheru/Munig et quelques  incubateurs des petites et moyennes entreprises. RKM

Leave A Reply

Your email address will not be published.