JOURNAL EN LIGNE

Longue attente du financement de la modernisation du stade de l’unité : les deux millions usd promis par Bruno Tshibala Nzenze jamais décaissés

0

Vingt sept mois viennent de s’écouler depuis la pose de la première pierre du lancement, en grande pompe, des travaux de la modernisation du stade de l’unité de Goma,en présence des autorités provinciales et de nombreux sportifs.
La promesse de l’ancien premier ministre Bruno Tshibala Nzenze de faire décaisser deux millions usd pour l’aménagement des vestiaires, des toilettes et des tribunes, répondant aux normes édictées par la Fédération Internationale de Football Association,FIFA, avait provoqué les applaudissements de l’assistance.
Très satisfait par la volonté politique exprimée par l’ancien premier ministre Bruno Tshibala Nzenze de permettre au FC Nyuki de Butembo de livrer les rencontres de la compétition africaine à Goma, le Gouverneur Julien Paluku Kahongya avait manqué les mots pour le remercier et l’encourager à apporter sa contribution à l’encadrement de la jeunesse avec la modernisation des infrastructures sportives.  
En sa qualité de président du FC Nyuki, le sportif Julien Paluku Kahongya ne pouvait pas cacher sa joie de compter sur le sérieux du révolutionnaire et membre de l’UDPS, Bruno Tshibala Nzenze, pour le démarrage des travaux de la modernisation du stade de l’unité dans un délai raisonnable.
Près d’un mois après cette promesse de Bruno Tshibala Nzenze, le ministère national des sports n’était pas parvenu à décaisser les deux millions usd. Il semblerait que le montant avait été jugé exorbitant par les conseillers des ministres des finances et du budget.
Au siège de la ligue de football du Nord-Kivu, la prudence était de mise pour éviter de tomber dans ce qui ressemblait à une mafia à la kinoise, surtout que le montant réclamé par le ministère des sports et les conseillers de Bruno Tshibala Nzenze était exagéré. Aussi, les membres de la ligue ont préféré poursuivre les petits travaux déjà entamés au stade de l’unité sans se leurrer.
 Entre temps, le FC Nyuki avait été obligé de livrer les matchs de la compétition africaine à Kinshasa, malgré la pression exercée par Julien Paluku Kahongya auprès des conseillers de l’ancien premier ministre Bruno Tshibala Nzenze et du ministre des sports. 
Peine perdue. Les deux millions usd n’ont pas été débloqué. Faut-il croire à une promesse fallacieuse de Bruno Tshibala Nzenze qui était en quête de l’électorat à l’approche des élections ? Difficile de ne pas croire à une volonté de rouler les sportifs du Nord-Kivu dans la farine. Il semblerait que l’ancien premier ministre Bruno Tshibala Nzenze avait la fâcheuse réputation de trop promettre sans avoir la dernière décision. 
Avec l’avènement de l’Union sacrée de la nation et la formation imminente du gouvernement, plus d’un sportif souhaite ardemment la concrétisation de la promesse de Bruno Tshibala Nzenze pour ne pas donner raison aux gomatraciens qui continuent d’ignorer le changement de la dénomination du stade de l’unité en stade Umoja auquel l’ancien premier ministre avait tenu à souligner l’importance pour sensibiliser la population à la culture de la paix et de la cohabitation pacifique.  
Raphaël Kiwongi Matondo’

Leave A Reply

Your email address will not be published.