JOURNAL EN LIGNE

Nord-Kivu : Où en sont les enquêtes sur la mort de l’ambassadeur Luca Attanasio

0

Le lundi 22 mars 2021,il y aura un mois, jour pour jour, que l’ambassadeur italien en République démocratique du Congo, Luca Attanasio ainsi que son garde du corps, Vittorio Lacovacci et le chauffeur congolais, Mustapha Milambo, ont trouvé la mort, à quelques kilomètres de Goma, en territoire de Nyiragongo, alors qu’ils se rendaient à Rutshuru dans un convoi du Programme Alimentaire Mondial,PAM.
Pour rappel, les deux véhicules du convoi du Programme Alimentaire Mondial sont tombés dans une embuscade tendue par des hommes armés non identifiés jusqu’à ce jour. Selon toute vraisemblance, c’était un kidnapping pour pouvoir exiger une forte rançon.
La suite est connue, sauf que pratiquement un mois après le drame, c’est un silence de plomb qui pèse sur cette affaire, comme si rien ne s’était passé ce jour-là malgré la forte médiatisation de cette tragique mort de l’ambassadeur Luca Attanasio.
Le consul Italien, qui faisait partie de cette mission du Programme Alimentaire Mondial, étant en vie ainsi que quatre membres de la délégation, leurs témoignages devaient faire accélérer la publication des conclusions des enquêtes diligentées par la Mission des Nations Unies au Congo, l’Italie et surtout le gouvernement congolais. 
Même les mesures prises pour prévenir ce genre de situations, c’est bonnet blanc, blanc bonnet, car rien n’a changé sur cet axe de la mort, où les militaires congolais déployés tout le long de la route, reçoivent rarement la ration alimentaire, et n’ont pas les véhicules pour effectuer la patrouille. 
La seule mesure qui a suivie ce malheureux incident se rapporte à la déclaration de la ministre congolaise des Affaires étrangères qui exigeait que, désormais, tout déplacement des diplomates à l’intérieur du pays doit être impérativement signalé au gouvernement.
Pascal Hamici

Leave A Reply

Your email address will not be published.