JOURNAL EN LIGNE

RDC : Jean-Marc Kabund-a-Kabund, l’Homme-Orchestre de l’Union sacrée de la nation

1

Comme il est loin le temps où Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, alors à la recherche d’un positionnement stratégique en vue de participer aux élections contre le camp de Joseph Kabila Kabange, dont le candidat de l’ancienne majorité présidentielle n’était autre que Ramazani Shadary Emmanuel,le secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie,PPRD.

Après l’éclatement inattendu de la coalition au pouvoir Front Commun pour le Congo, FCC, de l’ancien président Joseph Kabila Kabange, et Cap pour le Changement, CACH, du duo Tshisekedi-Kamerhe,aujourd’hui,l’heure est à la consolidation de l’Union sacrée de la nation qui a permis au président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo d’avoir une majorité parlementaire dans les deux chambres.

Grâce à cet exploit, il contrôle quatre institutions sur les cinq que compte la République démocratique du Congo, notamment la présidence de la République, l’Assemblée nationale,le Sénat et le Gouvernement. Ce qui va lui permettre de mettre en application son programme qui l’aidera à concrétiser sa vision qui est celle de placer le bien-être du peuple congolais au centre de ses préoccupations.

Dans la même dynamique, il est constaté une forte redynamisation des activités de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, udps, enfin,de faire valoir l’idéologie de l’ancienne fille aînée de l’opposition politique pendant 32 ans en République démocratique du Congo.

L’homme-orchestre dans l’union sacrée de la nation n’est autre que l’actuel 1er Vice-président de l’Assemblée nationale et président a.i. de l’udps,Jean-Marc Kabund-a-Kabund. Convaincu et convainquant, il a réussi à gagner la confiance de plusieurs regroupements politiques. Même son franc parler est une arme redoutée par les détracteurs du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Devenu pratiquement le grand complice du Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, il est perçu comme le véritable pivot de cette stratégie qui a permis de le doter d’une majorité parlementaire dans la perspective de le voir rempiler en 2023. Avec raison,le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo en a fait son meilleur allié.

Pascal Hamici/Raphaël Kiwongi Matondo

1 Comment
  1. Lukoo Mwinda Serge says

    Certainement !

Leave A Reply

Your email address will not be published.