JOURNAL EN LIGNE

Encore un scandale à Goma : Le directeur de province Athanase Kahanya menacé de déguerpissement d’une maison de l’État

0

Ancien maire de la ville de Goma et directeur de province pendant près d’une vingtaine d’années, le notable Athanase Kahanya fait de la résistance, depuis trois ans, à la forte pression exercée par un bénéficiaire d’un arrêté du ministre de l’urbanisme et habitat, de le déguerpir de l’une des dernières maisons coloniales du patrimoine immobilier de l’État.

Sur une centaine de maisons de l’État dans la ville de Goma, il n’en resterait qu’une dizaine parmi lesquelles on dénombre les résidences officielles du gouverneur de province,du maire de la ville,du commandant de la région militaire, du commissaire provincial de la police, du procureur général près la cour d’appel du Nord-Kivu et de l’ancien directeur de province Athanase Kahanya.

Presque toutes les maisons de l’État,dans les quartiers résidentiels de Goma, ont été désaffectées par le ministère national de l’urbanisme et habitat, avec la complicité des divisions provinciales , à cause, soi-disant, de leur démolition partielle ou totale, par l’éruption du volcan Nyiragongo, en janvier 2002. En réalité, très peu de ces maisons ont été détruites par la lave volcanique. Les malins ont soudoyé les autorités, à Kinshasa et à Goma, pour les acquérir à vil prix.

Les menaces proférées au notable Athanase Kahanya, de quitter la maison de l’Etat qu’il occupe depuis une trentaine d’années, soulèvent la problématique de l’inaction avérée du gouvernement provincial du Nord-Kivu, dans la protection du patrimoine immobilier de l’État. D’une moralité publique exemplaire, Athanase Kahanya a refusé les 20000 USD qui lui ont été offerts, gracieusement, par son frère de tribu, qui aurait déjà vendu une partie de la parcelle, avec une maison en bon état.

Raphaël Kiwongi Matondo

Leave A Reply

Your email address will not be published.