JOURNAL EN LIGNE

Pacification de l’Est : Sama Lukonde annonce le remplacement de l’administration civile par l’administration militaire

1

« Pour la pacification à l’Est de la République démocratique du Congo,tous les moyens mobilisés pour y arriver. Aucune option exclue,y compris celle de la proclamation de l’État d’urgence sécuritaire à l’Est avec comme conséquence le remplacement de l’administration civile par l’administration militaire », a laissé entendre le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge lors de la présentation de son programme d’actions à l’Assemblée nationale pour solliciter l’investiture du gouvernement.

En attendant la concrétisation de cette option dans les prochains jours,des nombreuses personnes ne croient pas à son efficacité dans les provinces du Nord-Kivu,du Sud-Kivu et de l’Ituri où les généraux ont transformé l’insécurité en un juteux business depuis une vingtaine d’années. C’est plutôt leur neutralisation qui pourrait affaiblir les groupes armés,locaux et étrangers,pour aboutir à leur démantelement dans un laps de temps. Le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo n’a pas droit à l’erreur. Aux grands maux,les grands remèdes. Ne pas avoir le courage de se débarrasser des généraux affairistes,ne l’aidera pas à pacifier les provinces de l’Est.

Raphaël Kiwongi Matondo

1 Comment
  1. Jonathan Kasereka says

    Toutes les options sont bonnes. Mais, je pense, je maintiens mon opinion. Pour aboutir dans la question de la sécurité à l’Est, un audit financier et stratégique des opérations sukola 1 et 2 est impératif. Sinon, Etat d’urgence ne servirait à autre chose que nous rapprocher ou de nous enfoncer dans la balkanisation.

Leave A Reply

Your email address will not be published.