JOURNAL EN LIGNE

Panique dans la communauté musulmane de Beni après le crapuleux assassinat de l’imam Ali Amin

0

Après l’assassinat de l’imam Ali Amin à la mosquée de Beni, les musulmans les plus influents de cette ville martyre craignent de subir le même sort pour avoir favorisé, semble-t-il, l’instauration de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri.

Selon les témoignages recueillis auprès de quelques musulmans de Beni, qui ont requis l’anonymat, il subirait de fortes intimidations de certains officiers de l’armée gouvernementale et des agents de l’Agence Nationale de Renseignement, ANR, pour leur refus de ne pas tomber dans le piège de reconnaître toute forme de collaboration avec les ADF/Nalu.

À moins de ne pas prendre au sérieux cette alerte,les actuelles autorités de la province du Nord-Kivu, civiles et militaires,devraient prendre toutes les dispositions pour sécuriser la mosquée de Beni, où les hommes en armes,non autrement identifiables par les services de renseignement, n’hésiteront pas d’abattre d’autres musulmans influents,avant leur départ forcé dans d’autres provinces.

Raphaël Kiwongi Matondo

Leave A Reply

Your email address will not be published.