JOURNAL EN LIGNE

Surprenante éruption du volcan Nyiragongo : la population abandonnée à son triste sort

0

L’éruption du volcan Nyiragongo, le Samedi 22 mai vers 19 heures, a fait paniquer les habitants de la ville de Goma. Plusieurs familles n’ont pas attendu la communication du gouverneur militaire pour prendre la direction de Sake, dans le territoire de Masisi, et de la ville rwandaise de Gisenyi.

Alors que les principales avenues de Goma étaient noires de monde toute la nuit,les stations d’essence ont connu un afflux inhabituel des véhicules. La peur se lisait sur les visages des parents accompagnés de leurs enfants dans un désordre indescriptible. À part les morts et les blessés enregistrés à bord d’un Fuso sur la route de Sake,il y aurait plusieurs enfants disparus.

Même les contingents de la mission onusienne avec leurs véhicules, prétendument déployés aux environs de Goma pour la protection de la population, étaient signalés à la grande barrière en attente des formalités pour le Rwanda. Ce qui aurait retardé de quelques heures le passage d’un millier de Gomatraciens.

C’est à 21 heures que le gouverneur militaire, Constant Ndima Kongba, a finalement informé la population de l’éruption du volcan Nyiragongo. Malgré le plan d’évacuation dévoilé par le responsable provincial de la protection civile, plusieurs familles ont continué de quitter la ville à pied et en véhicules, sans attendre l’assistance hypothétique du gouvernement central ou provincial.

La ville de Goma ayant échappée, cette fois-ci, à la coulée de la lave dévastatrice du volcan Nyiragongo, il est observé un retour massif de la population depuis cet avant midi, sans l’aide des autorités nationales et provinciales. Comme toujours,il n’est pas exclu d’apprendre, dans les heures à venir, le déblocage d’importants fonds, par le gouvernement central, pour assister une population qui n’en bénéficiera jamais.

Raphaël Kiwongi Matondo

Leave A Reply

Your email address will not be published.