JOURNAL EN LIGNE

La mauvaise gestion de l’Observatoire Volcanique de Goma dénoncée

1

On s’en doutait. Pendant que la direction de l’Observatoire Volcanique de Goma informait régulièrement les autorités nationales et provinciales du vol du matériel de surveillance des volcans Nyiragongo et Nyamulagira et de leurs difficultés de fonctionnement, certains cadres ont continué d’exiger un audit sur la gestion controversée d’importants fonds reçus de la Banque mondiale et de l’Union européenne.

Selon plusieurs sources concordantes,il y aurait un détournement du financement de la Banque mondiale et de l’Union Européenne. Il semblerait que les correspondances ont été adressées aux autorités de tutelle sur la mauvaise gestion de l’appui financier des partenaires de l’Observatoire Volcanique de Goma, où le départ de l’actuel directeur est sollicité par ses principaux collaborateurs, pour mégestion et incompétence avérée.

La surprenante éruption du volcan Nyiragongo doit amener les autorités nationales et provinciales, à ne plus se contenter de longues et ennuyeuses explications du l’équipe de surveillance de l’Observatoire Volcanique de Goma,mais, aussi, d’y envoyer les auditeurs de l’Oblc, pour vérifier les sérieux indices de détournement, avant que le pire n’arrive.

Raphaël Kiwongi Matondo

1 Comment
  1. Jonathan Kasereka says

    Jonction a raison et n’a pas raison en même temps. L’actuel comité de direction aurait hérité une gestion déjà calamiteuse de l’OVG! Néanmoins, cela ne dédouane pas non plus ceux gèrent au quotidien cet organisme de surveillance. Ils devraient être en train de corriger les erreurs du passé. Donc il faut que chacun fasse bien ce qu’il doit faire.

Leave A Reply

Your email address will not be published.