JOURNAL EN LIGNE

Réhabilitation par Virunga Énergie du réseau de conduite d’eau aux réservoirs de Bushara : le raccordement retardé par la regideso

0

En rencontrant le gouverneur de province, Constant Ndima Kongba, le 30 mai, pour l’informer de l’implication de Virunga Foundation à réhabiliter, en trente jours, les 1300 mètres de la conduite principale et les 300 mètres de la conduite latérale secondaire, endommagés lors de la coulée de la lave, dans la nuit du 22 mai, Emmanuel de Demerode et Ephrem Balole, respectivement directeur provincial de l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature,ICCN,au Nord-Kivu, et directeur général de Virunga Énergie, avaient pleinement conscience du besoin en eau potable dans les quartiers Turunga, Kiziba, Ngangi, Katoyi, Bujovu, Majengo et Ndosho.

Financés par l’Union Européenne et Schmidt Foundation des États-Unis à 450000 USD, ces travaux ont consisté essentiellement à la réparation de la conduite aux deux réservoirs de Bushara d’une capacité des 700 mètres cubes. Ils ont été effectués dans les conditions très difficiles. Virunga Foundation a importé les tuyaux et les accessoires de l’Ouganda, grâce aux facilités douanières accordées par le gouvernement central. Après le titanesque travail du déblayage de plus de 1000 mètres cubes de lave à l’entrée de ces deux réservoirs, il y a eu la pose de la couche de la latérite du sable sur la lave ainsi que la construction des massifs de stabilisation. Et pour protéger les tuyaux de la chaleur dégagée par la lave, ils ont été recouvert de la terre.

Le remplacement des 1680 mètres dans la lave encore chaude par les équipes déployées par Virunga Énergie,qui ont travaillé jour et nuit, devait permettre l’approvisionnement en eau potable à 700000 personnes dans les quartiers Turunga, Kiziba, Ngangi, Katoyi,Bujovu, Majengo et Ndosho le mercredi 30 juin. Malheureusement, la direction provinciale de la regideso retarde le raccordement sous divers prétextes. Ce qui expose les premiers bénéficiaires de ces travaux aux maladies d’origine hydrique. Pourtant, Virunga Foundation a respecté son engagement de remettre les ouvrages à la date du 30 juin. Très remontée,la population demande au gouverneur Constant Ndima Kongba d’exiger à la regideso le raccordement sans condition de ces conduites.

Raphaël Kiwongi Matondo

Leave A Reply

Your email address will not be published.